Des vols réguliers seraient établis pour le fret agro-exportateur péruvien vers la Chine

Après le premier envoi par avion de myrtilles péruviennes dans 2016, ce type de flux n’a pas été maintenu, il est donc prévu de le reprendre en continu.

(Agraria.pe) Le 21 de novembre de 2016, après avoir obtenu les protocoles phytosanitaires respectifs, le Pérou a expédié ses premières expéditions de bleuets vers la Chine par voie aérienne. Cela semblait le début d'un flux régulier d'expéditions qui, toutefois, ne tenaient pas dans ce format.

Consulté à ce sujet, Edgar Vásquez, ministre du Commerce extérieur et du Tourisme, a expliqué que China Eastern, la compagnie aérienne qui était en charge de ce premier voyage charter des myrtilles nationales, a annoncé son intention d'établir des vols réguliers vers notre pays à partir de cette année. ce qui implique d'abord de résoudre certains écueils logistiques.

"Nous travaillons toujours, c’est un grand défi car la distance qui sépare la Chine du Pérou exige de pouvoir aller avec des balances. La logistique est donc complexe, mais nous travaillons de manière à ce qu’une compagnie aérienne chinoise puisse enfin assurer en permanence le transport de nos produits sur ce marché ", at-il expliqué.

source
Agraria.pe

Article précédent

prochain article

ARTICLES SIMILAIRES

Mexique : Tout est prêt ! Profitez de la Fête des Baies 2024 à Zacatlán,...
L’avenir de l’agriculture au Pérou dépend du soin des abeilles : ce...
« Dans la crise péruvienne, et maintenant au Mexique, 80 % sont une conséquence de la gestion...